Anaïs Liberté, accessoires en laine

Créations en Laines naturelles et issues du commerce équitables

pièces uniques, objets de créateur…

 

Anaïs Liberté est non seulement artiste peintre mais aussi créatrice.

Sa passion pour la couleur  apparait dans ses tableaux et dans ses créations.

Son univers sensible et intense se retrouve dans sa collection de bonnets et accessoires en laine. 

 

Un travail artisanal et minutieux pour des pièces uniques réalisées à la main,

au crochet avec des matières très belles et sophistiquées, exclusivement des laines naturelles,

artisanales et issues du commerce équitable.

(soie recyclée du Népal, laine des alpes, Mohair de bergers de Bretagne, bambou, alpaga du Pérou, des teintures artisanales…). 

       

bolero05

 

    Ces matières nobles sont associées à des bijoux et boutons en céramique, bois et autre matériaux naturels. 

 

Cette alliance de matière ajoute une note d’élégance et d’originalité à cette collection hivernale et chaleureuse. 

 

femme09w

Contact :

 

www.anaisliberte.fr

La lumière en boite Micheline Ferret, luminaires récup

BBn1

l y a quelques années, Micheline a commencé à récupérer des objets, plutôt que de les jeter. Elle s’est dit « on doit bien pouvoir en faire quelque chose ». Puis elle a commencé à fabriquer des horloges, des miroirs, des bijoux et des lampes. Maintenant, elle récupère des boîtes de conserve, elle aime leur côté clinquant, et puis aussi leur si dérisoire banalité. Et ce qui passe à portée de main, en métal, et peut servir dans le montage d’un lampe, une étagère dans la poubelle de son immeuble, un égouttoir à vaisselle sur le trottoir… Et elle rêvasse, dans les magasins de bricolage. Quel univers mirobolant ! Des boulons de toutes les tailles, des roulettes, des crochets, des trucs dont elle ne sait pas à quoi ils servent, au rayon plomberie, au rayon quincaillerie. C’est leur forme et leur couleur qui l’inspirent.lampe12-1

Elle fait tout cela pour s’amuser, c’est sûr. Pour mettre en lumière, c’est une jolie image. Pour bricoler, évidemment. Ce qui l’amuse, c’est de faire tenir ensemble des bouts de trucs et que ça devienne un objet utile et plaisant à regarder. Elle a élaboré toute une technique, dans le respect des normes européennes en matière de luminaires : comment s’y prendre pour passer un cordon électrique dans un tuyau, comment fixer ce tuyau à une boite, par où faire sortir le cordon électrique, comment fixer une tige filetée pour y visser une douille comment, dans une boite de conserve, faire un trou d’un diamètre suffisant pour encastrer une douille, … et dernière question, tout ça va-t-il tenir ?
Et ça tient ! Avec une réelle ingéniosité, Micheline crée de sympathiques luminaires à partir d’objets détournés et/ou récupérés.

 

 

LRn1

http://la-lumiere-en-boite.fr/

La lumière en boite Micheline Ferret, luminaires récup

Friperigolote

Friperigolote, une autre mode est possible pour la personne et la maison.

Devant la masse de vetements, linge, tissus et autre materiaux abandonnés voire jettés, Lucie, couturière de formation a décidé de developper le projet Friperigolote, une marque textile issue de la récupération.

Elle récupère, décore, transforme, recycle pour créer des vetements, des accessoires et des objets textiles de maison.
Inspirée par les techniques traditionnelles de décoration textile, les voyages, elle crée un univers coloré et ludique.
A chaque saison, ses créations, ce projet est actuellement associatif et la seule motivation est la création.

friperigolote

 

friperigole02

1280 et des poussières : Céramiques artisanales utilitaires en grés

1280 et des poussières est le nom des créations de Sabine Belotti, potière depuis 2008. Sa démarche artistique consiste à assembler les contraires-ordre et désordre, sage et futile, lisse et rugueux…

photo tasses dp boethik

Ses objets témoignent du fait que les opposés peuvent se réunir pour former un objet cohérent. Chacun sera libre d’y lire un appel à la tolérance ou d’y voir simplement des objets à la fois beaux, solides et utiles…

Faire de la poterie est un moyen d’éviter d’entrer dans le cercle mondial de production de vaisselle fabriquée dans des usines où les conditions de travail sont déplorables. L’uniformisation de cette production annihile les cultures, les savoirs-faire particuliers et laisse les ouvriers qui la fabriquent dans un vide identitaire.

diaporama web pices-1_Page_07

Faire de l’artisanat, aujourd’hui, est un choix de vie, forcément politique, qui s’ouvre au monde en se spécialisant. Par ailleurs , Sabine a choisi le grès pour sa beauté mais aussi pour sa solidité.

Contact :

sabelotti@yahoo.fr

1280etdespoussieres.com

 

Nelly Hay, perle de terre et bijoux ensoleillés

Nelly Hay Collier Arc en ciel

Nelly se met à la céramique très jeune.

Formation professionnelle à l’atelier Shizen de 1997 à 2000.

Rejoint « le Collectif » de Moulignon en 2001.

Formation professionnelle en bijouterie de 2005 à 2007 à Paris.

CAP de bijouterie Joaillerie en 2007.

Création de « PERLE DE TERRE » en 2008.

 Nelly Hay Sautoir Perle

                 De la terre au bijoux…

Depuis l’aube de l’humanité, la parure est un signe de civilisation et de communication.

Dans les anciennes tombes de la préhistoire, on retrouve des parures de plumes, des coquillages, des pierres, de cuivre, de céramique…Plus tard on trouvera des métaux précieux, des pierres rares. Plus les sociétés se policent, plus les signes distinctifs de ces parures ou bijoux sont précis, complexes.
Entre temps, pour arriver à ces prodiges de créativité, il a fallu inventer la métallurgie, la gemmologie, et surtout les échanges commerciaux qui permettront de troquer le rare donc la valeur.

 

Les recherches iconographiques de Nelly se tournent vers l’histoire du monde, des civilisations perdues ou des symboles universels.
Sur son établi éclairé d’un faisceau de lumière, elle modèle, émaille, martèle, déploie, lime, soude, lime, nettoie et retouche chaque modèle.
Du dessin à la maquette en cire en passant par le démoulage de la gangue de sable du fondeur encore chaud de la fusion, nelly relie histoire et plaisir d’admirer et de sentir ces ornements sur notre peau ou sur nos vêtements.

perledeterre.fr

Mobiléloi : sculptures articulées en suspension

plage de galets diam env 90 cm (18)
Les mobiles d’éloi Sergé revisitent la loi de la gravité en faisant voler des images animées.
De l’acier, du papier végétal, des couleurs naturelles, des galets et autres trésors modestes, s’associent en un enchevêtrement de courbes, suspendues en équilibre.
D’un morceau de fil naît une structure, des objets planent, de multiples facettes se dévoilent dans un mouvement libéré.
À la gravité pesante du réel, les mobiles d’Eloi répondent par la légèreté du rêve en suspension.
gouttes multicolores, diam env 110cm, 2013 (13)

Et Tic un Tac : de la couleur et de la pêche !

Image

Vêtements recyclés et recréés, doudous et poupées, accessoires
Matières recyclées et teintures naturelles

etticuntac02

Chaque pièce Et Tic Un Tac est unique, elle a une histoire, une identité qui lui est propre. Tout est fabriqué main (teinture, réalisation, impression…) à Paris. Les teintures sont des teintures végétales naturelles réalisées à partir de décoctions de plantes sauvages. Les matières utilisées sont issues de la récupération : fripes, chutes de tissus, linge usagé… Les vêtements sont conçus pour être adaptables à différentes tailles, de style vintage décalé, colorés et vitaminés.

etticuntac01

Contact :
Marie Lonqueu
http://marielonqueu.wix.com/etticuntac

DéDé la malice : Création éco-responsable pour enfants Pièces uniques en textile recyclé

DéDé la malice redonne vie aux habits délaissés, aux coupons oubliés et aux tissus boudés. Vêtements ou linge de maison récupérés servent ainsi de matière première à la création de pièces uniques, pour habiller autrement nos enfants, et pourquoi pas, s’engager joliment en faveur d’un développement durable.

image-1

Tous ces modèles uniques fabriqués en France habillent les filles et les garçons de 2 à 10 ans. La mercerie est chinée ou récupérée pour imprimer aux créations DéDé la malice une allure rétro, en accord avec sa démarche, responsable et joyeuse.

S’habiller peut avoir un sens écologique.

Par la revalorisation de ces tissus, DéDé la malice fait rimer les valeurs du Développement Durable avec une mode éthique et chic, offrant ainsi une expérience de consommation différente.

 

image

Contact :

contact@dedelamalice.com

www.dedelamalice.com