La lumière en boite Micheline Ferret, luminaires récup

BBn1

l y a quelques années, Micheline a commencé à récupérer des objets, plutôt que de les jeter. Elle s’est dit « on doit bien pouvoir en faire quelque chose ». Puis elle a commencé à fabriquer des horloges, des miroirs, des bijoux et des lampes. Maintenant, elle récupère des boîtes de conserve, elle aime leur côté clinquant, et puis aussi leur si dérisoire banalité. Et ce qui passe à portée de main, en métal, et peut servir dans le montage d’un lampe, une étagère dans la poubelle de son immeuble, un égouttoir à vaisselle sur le trottoir… Et elle rêvasse, dans les magasins de bricolage. Quel univers mirobolant ! Des boulons de toutes les tailles, des roulettes, des crochets, des trucs dont elle ne sait pas à quoi ils servent, au rayon plomberie, au rayon quincaillerie. C’est leur forme et leur couleur qui l’inspirent.lampe12-1

Elle fait tout cela pour s’amuser, c’est sûr. Pour mettre en lumière, c’est une jolie image. Pour bricoler, évidemment. Ce qui l’amuse, c’est de faire tenir ensemble des bouts de trucs et que ça devienne un objet utile et plaisant à regarder. Elle a élaboré toute une technique, dans le respect des normes européennes en matière de luminaires : comment s’y prendre pour passer un cordon électrique dans un tuyau, comment fixer ce tuyau à une boite, par où faire sortir le cordon électrique, comment fixer une tige filetée pour y visser une douille comment, dans une boite de conserve, faire un trou d’un diamètre suffisant pour encastrer une douille, … et dernière question, tout ça va-t-il tenir ?
Et ça tient ! Avec une réelle ingéniosité, Micheline crée de sympathiques luminaires à partir d’objets détournés et/ou récupérés.

 

 

LRn1

http://la-lumiere-en-boite.fr/

La lumière en boite Micheline Ferret, luminaires récup

1280 et des poussières : Céramiques artisanales utilitaires en grés

1280 et des poussières est le nom des créations de Sabine Belotti, potière depuis 2008. Sa démarche artistique consiste à assembler les contraires-ordre et désordre, sage et futile, lisse et rugueux…

photo tasses dp boethik

Ses objets témoignent du fait que les opposés peuvent se réunir pour former un objet cohérent. Chacun sera libre d’y lire un appel à la tolérance ou d’y voir simplement des objets à la fois beaux, solides et utiles…

Faire de la poterie est un moyen d’éviter d’entrer dans le cercle mondial de production de vaisselle fabriquée dans des usines où les conditions de travail sont déplorables. L’uniformisation de cette production annihile les cultures, les savoirs-faire particuliers et laisse les ouvriers qui la fabriquent dans un vide identitaire.

diaporama web pices-1_Page_07

Faire de l’artisanat, aujourd’hui, est un choix de vie, forcément politique, qui s’ouvre au monde en se spécialisant. Par ailleurs , Sabine a choisi le grès pour sa beauté mais aussi pour sa solidité.

Contact :

sabelotti@yahoo.fr

1280etdespoussieres.com

 

Mobiléloi : sculptures articulées en suspension

plage de galets diam env 90 cm (18)
Les mobiles d’éloi Sergé revisitent la loi de la gravité en faisant voler des images animées.
De l’acier, du papier végétal, des couleurs naturelles, des galets et autres trésors modestes, s’associent en un enchevêtrement de courbes, suspendues en équilibre.
D’un morceau de fil naît une structure, des objets planent, de multiples facettes se dévoilent dans un mouvement libéré.
À la gravité pesante du réel, les mobiles d’Eloi répondent par la légèreté du rêve en suspension.
gouttes multicolores, diam env 110cm, 2013 (13)

Lygo Un design plein d’humour et de couleurs


BOUILLOTTE ENSEMBLE

 

Lygo valorise le wax (tissu africain) là où on ne l’attend pas. Ses formes, ses choix esthétiques, son univers graphique reflètent l’ouverture multiculturelle, le sens de la dérision et l’interaction des couleurs qui font de Lygo un style joyeusement urbain, soulignant la beauté des couleurs, des motifs, de la matière.

 

 2 titre

 

Lygo est une jeune entreprise, née en mars 2008, au terme d’une recherche approfondie sur les réalités humaines et économiques de la filière coton en Afrique de l’Ouest. Sa vocation est double : en Europe, elle propose des articles beaux, uniques et solidaires ; en Afrique de l’Ouest, elle fournit des emplois stables et qualifiés à des adultes handicapés et contribue à la création d’une infrastructure de valorisation du coton.

 

bouillotte_1 pass

 

Lygo et le commerce équitable ?

 Donner du travail à des personnes en grande difficulté en Afrique de l’ouest (Ex : atelier de personnes handicapées)

 Préfinancement de la matière première pour la production. (Ex : tissu, accessoires, pétrole pour groupe électrogène, transport)

  Présence pendant tout le processus de fabrication de l’atelier.
 
 Payement de la marchandise au comptant.
  Achat de 80% matières premières sur le marché local.
 
 Formation métier (couture pour les ouvrières) communication (pour l’association)
 
 Réduction des frais des fonctionnements.
 
 Proposer des échanges interculturels.

 

Contact : nolwenn buvat 

 contact@lygo.fr

 www.lygo.fr

FluffyJack Dolls des poupées rock’n’roll

 

Janis_hagen_rapproche_1

 

C’est à la suite d’un décès que Jennie Burke  fait naître ses poupées de chiffons : elle éventre les dizaines de sacs de vêtements laissés par la défunte, mémoire d’une époque où tout se conservait.

Attachée à la récupération de tissu, et inspirée par la faune et la musique, ses poupées vont rapidement avoir des signes distinctifs : 

- de grands yeux (pour mieux te voir mon enfant)

- de grandes couettes telles d’immenses oreilles (pour mieux t’entendre mon enfant)

- de longs bras (pour mieux t’attraper mon enfant)

Un univers naïvement inquiétant où se mêlent poupées de chiffons, créatures imaginaires et influences rock’n’roll. 

L’univers des FluffyJack Dolls n’a pas fini de vous étonner !

 

FluffyJack Dolls Lac de L'Escourou 47 2

 

 

Telecaster Jeff Buckey FluffyJack Dolls

 FluffyJack Dolls 

www.fluffyjack.blogspot.com

+brauer, luminaires malins

N25_bd_1

 


Dans notre monde où les objets n’ont qu’une seule vie, la démarche de +brauer est de leur inventer une nouvelle existence en les détournant de leur première fonction. Il s’intéresse à la forme, mais aussi à la lumière et à l’ombre qu’elle implique.

Il aime particulièrement l’aspect robuste et pérenne de l’acier et des matériaux industriels qui ont vécu, marqués par la patine. Associés les uns aux autres, ils reprennent vie dans des œuvres uniques où chaque pièce peut raconter sa propre histoire…
OSCAR__BD__1

www.brauer.fr

Véronique Chambeau

Mobilier décoratif

Upcycling art – Sculptures et créations – Technique mixte

 

ChevetVeroniqueChambeau

Dans un univers baroque et éclectique, les objets de Véronique

Chambeau sont personnifiés, leur identité forte et singulière. Ils nous plongent

dans un monde onirique et chamarré. celui de la fantaisie, du rêve.Il y plane la

joie de l’enfance et le plaisir d’une création libre de sa naïveté.

Le papier reste son matériau privilégié et il est le point de départ de toute

création. Elle aime l’idée de lui redonner une certaine noblesse après avoir été

banalisé un certain temps. Le mêler au plastique, au métal, au marbre, au bois,

au plâtre, au polystyrène réjouit sa volonté de démontrer que tout peut s’unir

ou se réunir.

Et dans la société où nous vivons, toujours un peu plus désabusée, elle

exprime la possibilité que chacun a de créer son propre paradis avec ce qui est

à portée de sa main. Jeter n’est pas incontournable. Il est possible de faire

durer, de réutiliser en même temps que de valoriser plutôt que de rejeter ce

qu’on ne veut plus voir, ou ce dont on n’a plus besoin.

A l’heure de « l’écologiquement correct », tout objet devient précieux.

Faire du neuf avec du vieux, c’est une façon de retrouver des valeurs trop

longtemps oubliées par notre société de consommation

 

Table-enfant-Veronique-Chambeau

Contact:

veronique.chambeau@gmail.com

www.veroniquechambeau.com