Fantome au salon MIF expo : les 14, 15 et 16 Novembre 2014

Vous souvenez vous de Jennie, qui a exposé sa collection FluFFY JACK DOLLS au viaduc des arts en 2011 ? Elle développe aujourd’hui une marque d’accessoire en chambre à air recyclée « FANTOME ». Vous pourrez découvrir sa collection au salon MIF expo.

Fantome_logo

 

Envoûtante par son élégance et sa robustesse, la chambre à air recyclée de bicyclette raconte un passé actif par ses variations de gris, ses souvenirs d’imprévus et de réparations. Elle devient la matière parfaite pour la création d’accessoires de mode et de maison épurés, immortels et raisonnés.
La production en petite série est française, la matière première est récupérée proche de leur atelier et leurs fournisseurs choisis selon la provenance de leur catalogue.
 
Fantome famille
pour suivre FANTOME sur le net :
insta : fantome_boooo

CP MIF EXPO Pavillon INNOVATION 2014-VDGE

Le salon MIF Expo réunit des entreprises qui ont fait le choix de réaliser sur notre territoire les étapes essentielles de la fabrication de leurs produits.

300 exposants et plus de 30 000 visiteurs sont attendus pour cette 3ème édition placée sous le haut patronage du Ministère de l’économie, du Redressement productif et du Numérique ! L’objectif pour le salon est de leur permettre d’exposer, aux yeux du grand public, l’excellence de leur production.

 

Consommer made in France : Pour favoriser l’emploi et préserver l’environnement !

Rendez-vous sur le Salon MIF Expo les 14, 15 et 16 Novembre 2014, Porte de Versailles, Pavillon 5.1

Plus d’informations sur : www.mifexpo.fr

 

Anaïs Liberté, accessoires en laine

Créations en Laines naturelles et issues du commerce équitables

pièces uniques, objets de créateur…

 

Anaïs Liberté est non seulement artiste peintre mais aussi créatrice.

Sa passion pour la couleur  apparait dans ses tableaux et dans ses créations.

Son univers sensible et intense se retrouve dans sa collection de bonnets et accessoires en laine. 

 

Un travail artisanal et minutieux pour des pièces uniques réalisées à la main,

au crochet avec des matières très belles et sophistiquées, exclusivement des laines naturelles,

artisanales et issues du commerce équitable.

(soie recyclée du Népal, laine des alpes, Mohair de bergers de Bretagne, bambou, alpaga du Pérou, des teintures artisanales…). 

       

bolero05

 

    Ces matières nobles sont associées à des bijoux et boutons en céramique, bois et autre matériaux naturels. 

 

Cette alliance de matière ajoute une note d’élégance et d’originalité à cette collection hivernale et chaleureuse. 

 

femme09w

Contact :

 

www.anaisliberte.fr

La lumière en boite Micheline Ferret, luminaires récup

BBn1

l y a quelques années, Micheline a commencé à récupérer des objets, plutôt que de les jeter. Elle s’est dit « on doit bien pouvoir en faire quelque chose ». Puis elle a commencé à fabriquer des horloges, des miroirs, des bijoux et des lampes. Maintenant, elle récupère des boîtes de conserve, elle aime leur côté clinquant, et puis aussi leur si dérisoire banalité. Et ce qui passe à portée de main, en métal, et peut servir dans le montage d’un lampe, une étagère dans la poubelle de son immeuble, un égouttoir à vaisselle sur le trottoir… Et elle rêvasse, dans les magasins de bricolage. Quel univers mirobolant ! Des boulons de toutes les tailles, des roulettes, des crochets, des trucs dont elle ne sait pas à quoi ils servent, au rayon plomberie, au rayon quincaillerie. C’est leur forme et leur couleur qui l’inspirent.lampe12-1

Elle fait tout cela pour s’amuser, c’est sûr. Pour mettre en lumière, c’est une jolie image. Pour bricoler, évidemment. Ce qui l’amuse, c’est de faire tenir ensemble des bouts de trucs et que ça devienne un objet utile et plaisant à regarder. Elle a élaboré toute une technique, dans le respect des normes européennes en matière de luminaires : comment s’y prendre pour passer un cordon électrique dans un tuyau, comment fixer ce tuyau à une boite, par où faire sortir le cordon électrique, comment fixer une tige filetée pour y visser une douille comment, dans une boite de conserve, faire un trou d’un diamètre suffisant pour encastrer une douille, … et dernière question, tout ça va-t-il tenir ?
Et ça tient ! Avec une réelle ingéniosité, Micheline crée de sympathiques luminaires à partir d’objets détournés et/ou récupérés.

 

 

LRn1

http://la-lumiere-en-boite.fr/

La lumière en boite Micheline Ferret, luminaires récup

Friperigolote

Friperigolote, une autre mode est possible pour la personne et la maison.

Devant la masse de vetements, linge, tissus et autre materiaux abandonnés voire jettés, Lucie, couturière de formation a décidé de developper le projet Friperigolote, une marque textile issue de la récupération.

Elle récupère, décore, transforme, recycle pour créer des vetements, des accessoires et des objets textiles de maison.
Inspirée par les techniques traditionnelles de décoration textile, les voyages, elle crée un univers coloré et ludique.
A chaque saison, ses créations, ce projet est actuellement associatif et la seule motivation est la création.

friperigolote

 

friperigole02

Et Tic un Tac : de la couleur et de la pêche !

Image

Vêtements recyclés et recréés, doudous et poupées, accessoires
Matières recyclées et teintures naturelles

etticuntac02

Chaque pièce Et Tic Un Tac est unique, elle a une histoire, une identité qui lui est propre. Tout est fabriqué main (teinture, réalisation, impression…) à Paris. Les teintures sont des teintures végétales naturelles réalisées à partir de décoctions de plantes sauvages. Les matières utilisées sont issues de la récupération : fripes, chutes de tissus, linge usagé… Les vêtements sont conçus pour être adaptables à différentes tailles, de style vintage décalé, colorés et vitaminés.

etticuntac01

Contact :
Marie Lonqueu
http://marielonqueu.wix.com/etticuntac

DéDé la malice : Création éco-responsable pour enfants Pièces uniques en textile recyclé

DéDé la malice redonne vie aux habits délaissés, aux coupons oubliés et aux tissus boudés. Vêtements ou linge de maison récupérés servent ainsi de matière première à la création de pièces uniques, pour habiller autrement nos enfants, et pourquoi pas, s’engager joliment en faveur d’un développement durable.

image-1

Tous ces modèles uniques fabriqués en France habillent les filles et les garçons de 2 à 10 ans. La mercerie est chinée ou récupérée pour imprimer aux créations DéDé la malice une allure rétro, en accord avec sa démarche, responsable et joyeuse.

S’habiller peut avoir un sens écologique.

Par la revalorisation de ces tissus, DéDé la malice fait rimer les valeurs du Développement Durable avec une mode éthique et chic, offrant ainsi une expérience de consommation différente.

 

image

Contact :

contact@dedelamalice.com

www.dedelamalice.com

 

Les petits papiers d’Emilie

de la récupération 

du papier

du plastique

de la création et de l’imagination

des pièces uniques


faites main bien sûr !

 

Logo les Petits Papiers

Des sacs, 
des pochettes, 
des porte-monnaie, 
des étuis… 
en papier !

Les pages de magazines se transforment en objets uniques et chic.

 

Pochette rosée1

 

http://www.createurs-de-mode.com/emiliemartin/